Les QUATREVIEUX

Voyages en 4x4 et Astronomie

 Maroc été 2001 :

 Accueil 

Le récit de notre premier voyage en autonomie avec le Land.

Foire aux Questions ICI.

 

DepartDépart de Maubec,direction l'Espagne, nous partons avec nos 2 enfants (5 et 9 ans). La descente ne fut pas sans problème, dès les 30 premiers km, première crevaison. Il y en aura 3 au total, c'était un sous- gonflage des pneus arrières (3.5 bar, il fallait 4.5b pour des Michelin xzy), avec les chambres à air qui frottaient sur les gouttières d'évacuation d'air à l'intérieur du pneu.

 

Crevaison

 

 

 

 

 

Arrivée à Chefchaouen, petite ville tranquille avec du charme, malgré la vente de " chocolat ", mais ils n'insistent pas. Réparation de 2 pneus avec le changement d'une chambre à air 120DH (12 €). Chefchaouen

Chefchaouen

Départ vers Taza. La traversée de la région de Kétama est pénible, tout le monde veut vendre son " chocolat ", signes de la main, appel de phares, voiture qui double et s'arrête immédiatement avec de grands signes. Transport communNe pas s'arrêter. Le terrain de camping de Taza est fermé pour cause de festival de musique et de poésie, donc direction Bab Bou Idir, où il y a un autre camping. Malheureusement le camping est en rénovation. Un ancien militaire qui tient une petite boutique nous propose son terrain pour bivouaquer, avec notre premier vrai thé à la menthe. DrissDirection le gouffre du Friouato. Rien à voir avec les visites de gouffre français, on passe entre, sur et sous les rochers, dans la boue, c'est un parcours de spéléologie, à refaire, avec les bons habits. Piste U1 du Gandini : En sens inverse. Piste un peu difficile et lente avec des paysages très beaux. On se trompe d'intersection, Piste U1 on passe par l'ouest pour rejoindre Tamjilt, sans regret.

 

 

 

 

Bivouac aux ammonitesOn a bivouaqué sur un champ d'ammonites. Fin de la U1, on retrouve le goudron 15 km avant Berkine. Puis direction le plateau du Rekkam . On prend la direction de Rchida, avant Rchida, une piste monte vers le plateau, en passant au-dessus de la maison forestière. La piste est assez difficile et la montée vertigineuse, avec une superbe vue sur la plaine. Le début du plateau est une mer de cailloux, nous avançons lentement, puis on se croirait dans la steppe Mongole, ça roule bien. Rchida

 

 

 

 

 

 

 

RekkamBivouac au milieu de nul part. Il n'y a que quelque tente de nomades de temps en temps. Départ vers Figuig. La fin du Rekkam se passe bien, la piste est roulante, on croise 2 camions (les seuls véhicules que nous avons croisés sur le plateau). 15 h arrivée à Figuig, après un contrôle rapide des passeports. Il fait 49°C à l'ombre. FiguigOn trouve un hôtel qui fait camping avec une vue magnifique de Figuig , sa palmeraie et sur l'Algérie. Il n'y a pas d'option pour de l'eau chaude pour les douches, mais on aurait bien aimé l'option douche froide, car l'eau était très chaude (chauffée par le soleil). Camp FiguigVisite de Figuig et de sa palmeraie le matin. La ville est très accueillante avec du charme.

Direction Merzouga. La piste passant par Aïn Tanezara vers Mengoub est toujours interdite, donc nous prenons le goudron. Le début commence bien, mais après le bivouac annoncé par Gandini, impossible de trouver le passage à travers l'oued et la colline pour continuer la piste. Après 2 heures de tentative dans les dunettes, on fait demi-tour. On rejoint Merzouga par la route.Merzouga On campe au ksar Sania pour prendre la piste M2b tome 2 à l'envers. La piste est belle et sauvage, mais les passages de quelques dunette nous font un peu peur, il fait 50°C et je n'avais pas envie de dégonfler (4.5 b à l'arrière) et de sortir les plaques, on finit par la piste principale en direction de Rissani. RissaniRetour sur Merzouga et nous faisons un petit tour dans le bac à sable (erg Chebi). Sans le vouloir, je m'ensable, dégonflage des roues, mise en place des plaques par 50°, c'est très éprouvant, puis 2 heures pour regonfler, le tuyau éclatait à cause de la chaleur.

Direction la vallée heureuse. Vallée heureuseVillages très sympas, sauf un où certains habitants demandent directement de l'argent, 15 jours auparavant, un groupe de trecking était passé par la.

 

Nous bivouaquons un peu en dehors de la piste, Bivouacun groupe de villageois vient à notre rencontre. Inquiets, ils avaient appris que nous étions passés dans le village précédent, mais ne nous voyant pas passer, ils sont partis nous chercher. Un mois plus tôt, une voiture était tombée dans un ravin faisant 1 mort et 16 blessés ! ! Ils nous proposent de passer prendre le petit déjeuner chez eux. Après un copieux déjeuner, on prend notre hôte comme guide pour finir la piste, il n'y était jamais allé jusqu'au bout.

 

 

F1

Retour par Rich vers Goulmima. Les palmeraies sont sèches.

F1

 

 

 

 

 

 

F1

Direction Tazzarine. Piste très facile. Très belles gravures rupestres situées sur un petit monticule, un chemin y mène.

Gravures

GravuresBeau canyon. Puis direction Zagora puis Mahmid au camping Paradise, avec une vraie piscine.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous traverson le Jebel Sagho. Belles montagnes vertes, mauves, bleues, noires.Jebel Sagho

 

 

 

 

 

 

 

Arrivée dans la vallée du Dades très verte, les enfants n'ont pas l'habitude de voir des touristes. Piste très jolie et très verte, puis nous prenons la direction de Ouarzazate. Terrain de camping correct avec restau pas cher.

Après la chaleur, nous décidons d'aller chercher un peu de fraîcheur au pied du Toubkal. Bivouac avant la montée finale vers le lac d'Ifni devant le café Toubkal (dont le proprio essaie de vous arnaquer, 300 DH pour 1 couscous aux légumes sans viande et quelques boissons), à la fin du dernier village.Lac Ifni Montée vers le lac d'Ifni. Piste très cassante, les pierres qui la composent se déchaussent en formant des marches de 20 à 25 cm de haut et des virages très serrés. Très jolies vues sur le lac, le Toubkal et la vallée. Au retour, nous nous accrochons par les plaques avec un camion en se croisant sur une piste en bord de précipice. Un quart d'heure pour passer. Retour sur Ouarzazate et retrouvailles avec des amis locaux, dans un village un peu perdu à l'est de Fint.

 

 

Fint

Nous reprenons la route en direction de Marrakech pour récupérer une piste. B2Elle est difficile, avec de forts dévers (25°, ravinements instables de la colline sur la piste), nous glissons de l'arrière en direction du ravin, mais le bord de la piste est plan, ce qui nous arrête, grosses chaleurs. De longues portions de la piste sont défoncées. Nous trouvons un bivouac très tard. Vallée de Tessaout. La piste est très passante pendant la nuit : trois camions et plusieurs ânes au matin. Nous nous réveillons et nous avons la surprise de la vue sur la vallée de Tessaout.B2 Petit bain de pieds dans l'oued puis en direction de Demnate, la piste est devenue une superbe route goudronnée Nous passons par les cascades d'Ouzoud, l'erreur,Ouzoud il n'y a que des rabatteurs, je les déconseille.

C'est la fin du vouyage, nous remontons lentement vers Ceuta.