Les QUATREVIEUX

Voyages en 4x4 et Astronomie

 

Rencontres Astronomiques en Iran:

 Accueil 

Rencontre Astronomique ou Gastronomique ?

Nos hôtes astronomes iraniens vont nous éclairer à ce sujet !

Le projet astronomique iranien débute par la recherche de contacts sur place. Nous faisons appel à Zouhair A3MBenkhaldoum président de l'3AM à Marrakech qui nous fournit l'adresse e-mail du directeur de laboratoire d'astrophysique de Nice originaire d'Iran. Celui-ci nous communique les coordonnées d'un astronome iranien mais notre mail atterrit au Québec où il poursuit ses études : rendez-vous est pris pour l'été 2007 !

Majid Naji nous fournit avec une grande gentillesse son carnet d'adresse de ses amis astronomes iraniens. C'est ainsi que nous faisons la connaissance du club de Shahreza dans la banlieue d'Isfahan.

Deux mois plus tard, nous nous présentons à la porte de l'université de Shahreza où une dizaine d'étudiants nous entourent et servent d'interprète au concierge.

 

 

 

 

Reza Dabbagh, notre hôte est professeur à l'université et nous guide jusqu'à son bureau où nous faisons connaissance avec ses collègues.

 

 

 

 

Une conférence est prévue en notre honneur le lendemain.

C'est vendredi et jour de réunion du club d'astronomie qui se déroule dans une salle de prières de la ville ! Nous présentons notre projet devant un public héterrogène : jeunes filles étudiantes, mollah, professeurs…

 

 

Tout se passe dans une grande convivialité arrosé de thé et dégustant des glaces.

 

 

 

Confortablement installés dans une sorte de pension de famille, nous finalisons la préparation de la conférence du lendemain.

Celle-ci se déroule dans l'amphithéâtre de l'université et Fabrice explique notre projet à l'aide d'un vidéo-projecteur devant une audience attentive,

 

les hommes d'un côté et les femmes de l'autre. La pollution lumineuse leur est totalement inconnue et nous aurons l'occasion de le vérifier le lendemain soir. A la fin de l'exposé, les questions fusent sur différents domaines : astronomie, équipement du véhicule, voyages.

 

Après une journée bien remplie, nous participons à une soirée organisée entre notre honneur dans un des parcs de la ville.

 

 

 


Les amis et la famille s'installent sur des tapis en attendant le repas français commandé en notre honneur et nous expliquons à l'aide de l'ordinateur notre projet.

 

 

 

 

Les télescopes du club et le nôtre sont disposés sous de beaux lampadaires décorés de guirlandes scintillantes : c'est plus pratique pour les monter et pour mettre l'œil à l'oculaire, on ne risque pas de se tromper !!!!

 

Seuls la lune et mars seront visibles car il serait impossible de faire du ciel profond dans ces conditions. Nous commençons les observations sur un Newton de 200 mm, une lunette de 90 mm et notre télescope jusqu'à 3 h du matin. Suite à cette expérience , Reza Dabbagh émet le vœu de continuer le projet contre la pollution lumineuse sur le sol iranien : nous nous quittons donc ravis d'avoir fait des émules et d'espérer que notre combat se poursuive en Asie Mineure !