Les QUATREVIEUX

Voyages en 4x4 et Astronomie

Equateur 2006/2007:

 

 Accueil 

Pages Spéciales Écoles ici :

Equateur : mise à jour le 24/06/2007 : La vidéo ICI

 

 

 

Nous passons la frontière de l'Equateur le 1er mai. Il est difficile de trouver un douanier mais les démarches sont ensuite très rapides et gratuites.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La route ne tarde pas à monter sur l'Altiplano andin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps est mitigé et la belle couleur verte des contreforts montagneux laissent présager une météo relativement humide.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juste avant d'arriver à la capitale Quito, nous traversons la ligne de l'Equateur: nous avons donc parcouru environ 70 parallèles depuis le nord de l'Alaska!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite visite au parc de la ligne de l'Equateur s'impose pour nous instruire sur l'équipe de scientifiques dirigée par un français venus au XVII ème siècle déterminer l'emplacement exacte de la ligne équatoriale ainsi que le rayon de courbure précis de la Terre.De là est né le mètre étalon!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir campé à une station-service près de Quito, heure tardive oblige, nous apprécions à sa juste valeur ce beau bivouac en surplomb de la vallée située à 3800 m. Au réveil, les lamas nous entourent surpris de notre présence sur leur chemin!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, nous partons sur les pistes de l'Altiplano à la recherche d'un lac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les paysages andins se dévoilent quand le brouillard se lève.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre carte est imprécise et dans le doute nous empruntons une piste en mauvais état bien boueuse qui nous conduit....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à une école indienne. 55 élèves entourent notre Land ravis de de cette récréation inattendue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous échangeons avec les deux maîtres d'école pour le plaisir des enfants: un moment magique!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous continuons notre prospection des multiples pistes....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

au milieu de villages indiens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, notre beau lac !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des scènes de vie payasannes!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après les 4000 m d'altitude, nous redescendons dans la forêt vierge et son lot de pluies tropicales!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore une belle piste.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les champs de canne à sucre et de bananes attirent la population obligée de se loger dans des baraquements en bois bien précaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous faisons une petite incursion à Guayaquil où les vigiles des supermarchés surveillent toute la journée les véhicules du haut de leur perchoir!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un rond-point un peu kitch à la mode équatorienne!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous remontons dans la montagne car nous avons choisi de franchir la frontière avec le Pérou à un minuscule poste frontière.