Les QUATREVIEUX

Voyages en 4x4 et Astronomie

Colombie 2006/2007:

 

 Accueil 

Pages Spéciales Écoles ici :

Colombie : mise à jour le 22/06/2007 : La vidéo ICI

 

 

Quatre jours plus tard, nous débarquons par avion à Cartagena en Colombie. Eh oui ! Nous avons choisi un pays fortement déconseillé par le ministère des affaires étrangères ! Pourquoi ce choix alors? Tout d'abord pour raisons financières car l'Amérique du Nord et Centrale ont grevé lourdement notre budget et que nous ne pourrions faire face à de nouvelles surprises au port comme à Montréal. De plus, les suisses et allemands empruntent depuis quelques années cette route sans problème et nous la conseillent. Seules recommandations, ne pas rouler de nuit, emprunter les routes principales et dormir dans un lieu sécurisé. Nous ne regretterons jamais notre visite de ce beau pays.

 

En deux demies journées, nous expédions les formalités douanières, il faut préciser que les colombiens sont très serviables au port et nous ne paierons que 60 dollars pour sortir le Land du container (comparés aux 1100 de Montréal !!!!).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fabrice doit ensuite remettre les ressorts sous l'œil attentif et amusé des colombiens bien au frais !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En attendant le container durant le week-end, nous visitons Cartagena, belle ville coloniale très colorée. Nous en profitons pour acheter un guide touristique de la Colombie et des cartes qui nous serviront pour sillonner ce pays et interroger les locaux sur les routes sécurisées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Land prêt et rangé, nous décidons d'une petite escapade sur les Caraïbes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

où nous rencontrons Jean-Philippe venu s'installer au bord de l'Atlantique près de Santa Marta à Taguanga. Amoureux de ce pays, il s'y est marié avec une colombienne et y a construit un petit hôtel pour routards avec toutes les commodités.

Hostal La Casa de Felipe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme à notre habitude, nous sélectionnons sur notre guide les zones peu touristiques si possible accessibles par des pistes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La région nommée La Guajira retient toute notre attention, elle est située près de la frontière vénézuélienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous échangeons avec des colombiens et profitons de ce petit port de pêche pour goûter à moindre prix aux langoustes locales!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La piste traverse des villages indiens surpris de notre passage en ces lieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La capitale des indiens nous accueille le temps d'une pause-repas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un petit tour sur la place où la police a installé un disposititif impressionnant pour les attaques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous croisons de nombreux barrages militaires toujours très cordiaux. En réalité, la lutte contre le terrorisme et la sécurisation des voies de communication sont une priorité du gouvernement, et les habitants sont fiers de dire que la situation s'est largement améliorée depuis cinq ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bogota, Medellin: des noms qui font rêver!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous prenons une route parrallèle à la Panaméricaine trop encombrée à notre goût et traversons de belles montagnes sauvages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manizales dévoile ses pauvres quartiers en terrasse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous rejoignons la zone des caféiers à Salento et visitons le parc des palmiers de cire: les plus hauts du monde atteignant jusqu'à 60 m de haut!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les pistes de terre sont largement détrempées et les petites cascades nous donnent l'occasion de nettoyer le dessous du Land.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite exploitation de café nous fournit l'occasion d'apprendre le processus de fabrication de ce nectar bien connu!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Land au milieu des plants de café.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un plant de café avec les boules caractéristiques rouges. de grains de café.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre guide nous conduit sur le chemin botanique et le tour se termine par une dégustation!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous faisons un petit crochet en direction du sud-est vers la ville de Neiva pour visiter un des déserts de Colombie: le désert de Tatacoa.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est accessible par une belle piste et nous conduit vers des formations géologiques impressionnantes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est aussi l'occasion de faire notre premier bivouac en Amérique du Sud!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain est consacré à une promenade à pied pour observer les fossiles de tortues vieux de plusieurs millions d'années.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons aussi choisi ce lieu car il est muni d'un petit observatoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le responsable nous fait une visite guidée détaillée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous ne nous lassons pas d'arpenter les multiples pistes au milieu des formations colorées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous prenons ensuite la route panaméricaine, la seule qui possède un poste frontière avec l'Equateur. Les colombiens conduisent mal en ville et en voulant éviter Cali nous empruntons une petite route qui se transforme en piste. Le payasage est pittoresque, non touristique mais nous sentons dans les regards pesants que nous ne sommes pas les bienvenus. De plus, le barrage militaire suivant nous en donne la preuve avec ses militaires équipés de lance-roquettes et gilets pare-balles. Ils nous conseillent vivement de réintégréer rapidement la bonne grande route!

 

 

 

 

 

A la frontière avec l'Equateur nous campons sur un parking désert au-dessus de Las Lajas!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'est-ce? Tout simplement le Lourdes local!

Avec ses inévitables magasins de souvenirs religieux!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et un magnifique écrin pour cette église hors du commun!