Les QUATREVIEUX

Voyages en 4x4 et Astronomie

Chili 2006/2007:

 

 Accueil 

Pages Spéciales Écoles ici :

Chili : mise à jour le 25/06/2007 : La vidéo ICI

Le Chili est très protectionniste en matière de denrées alimentaires. Ne voulant pas être taxés de nos quelques produits frais, nous les cachons dans le cubi des enfants sous les affaires scolaires. Le douanier ouvre l'arrière du véhicule et remarquant nos mutiples boîtes, nous dit "muchas cosas", soulève les sous-vêtements en train de sécher délicatement et referme la porte. Quelques petites questions et le tour est joué. Nous débarquons à Arica où Gustave Eiffel a conçu cette belle église...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et le bureau de l'ancienne douane.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le port, des pélicans attendent le festin de poissons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et les lions de mer se réchauffent au soleil!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils sont un peu impresssionnants et sentent très mauvais...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques géoglyphes sur la colline ensablée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous visitons un musée qui exposent des pétroglyphes,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

des momies bien conservées,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

notamment celle d'un bébé,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

des poteries,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

des ornements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un monument moderne dans le désert nommé Tutélaire attire notre attention ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et constitue un superbe lieu de bivouac isolé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'autres géoglyphes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La route traverse des paysages désertiques et venteux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques pistes dégourdissent les roues de notre Land.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le long des routes chiliennes, de nombreuses petites chapelles rappellent les accidents.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nous rendons visite à une forteresse abandonnée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le géant d'Atacama mesure 90 m de haut.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vincent ne peut résister à ses belles dunes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous y installons notre campement pour la nuit et admirons les magnifiques couleurs dont se parent le désert au coucher de soleil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les géoglyphes inspirent Vincent qui construit une fusée d'Ariane 5 à l'échelle 1/2.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la piste qui permet de nous rendre au Very Large Telescope au sud d'Antofagasta, nous remarquons ce tableau bien particulier!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et cette chaussure!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'observatoire se dessine au loin sur la colline.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes invités en tant que journalistes à une petite visite guidée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Olivier Hainaut, astronome, spécialiste des objets transneptuniens, nous explique tout le fonctionnement de cette grosse machine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le support du miroir primaire sur lequel Fabrice a travaillé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fabrice explique, sous l'oeil amusé et intéressé de l'astronome les petits détails de sa réalisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le VLT est situé dans le désert le plus aride du monde: l'Atacama!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nus campons sur un salar près de San Pedro de Atacama.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les nuages prennent des teintes orangées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vincent a enfin le temps d'achever son oeuvre, une autre fusée plus petite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le salar se couvre de végétation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le payasage est grandiose au pied des volcans enneigés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des ânes solitaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un canyon permet la création d'une oasis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les habitants peuvent cultiver.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lors d'un bivouac dans une rivière asséchée, nous apercevons ce beau cactus dont les épines servent d'aiguilles à coudre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le volcan Licancabur à plus de 6000 m.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous quittons San Pedro pour rejoindre l'Argentine et atteignons le point culminant de notre voyage à plus de 4800 m. La route grimpe en 30 km de 2300 m à 4800 m et la température chute.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les rivières et lacs sont gelés et Vincent en profite pour faire une bataille de boules de neige.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous cherchons à descendre pour bivouaquer mais rien n'y fait! Nous plantons le Land sur un ancien salar à 4400 m à 10 km de la frontière argentine. Ce sera la nuit la plus fraîche de notre voyage avec -25 °C. Les réservoirs d'eau sont gelés et durant deux jours, nous mangerons une boîte de pâté de saumon avec du pain car l'altitude coupe l'appétit et que nous ne pouvons pas cuisiner à l'extérieur!